Beauté

J’ai essayé le «Smokyshadowblast» de Covergirl

By  | 

L’œil charbonneux ou le «smoky eye» est un look que toutes les femmes aiment porter.  C’est sexy et ça donne un regard mystérieux…  Mais plusieurs d’entre nous trouve le «smoky eye» difficile à réaliser.  Alors quand j’ai vu les publicités du «Smokyshadowblast» de Covergirl dans les magazines et à la télé, je me suis dis : «Voici le maquillage idéal, facile à réaliser, en un rien de temps !»  J’étais emballée !

J’ai couru à la pharmacie pour m’en procurer et comme toutes les teintes semblaient intéressantes, j’ai acheté 2 crayons  soit les couleurs «silver sky» et «purple plum».  Le principe : un duo de fards crème en bâton.  L’application est simple.  On applique la couleur claire sur toute la paupière mobile, puis on applique la plus foncée près des cils, dans un trait plus ou moins large selon le look désiré et on fond avec les doigts pour créer un beau dégradé entre la couleur claire et la foncée.

Mais, quelle déception !  Après seulement 15 minutes, mon nouveau maquillage était complètement dilué et affadi.  Les couleurs ne ressortaient pas et la couleur foncée s’était répandue un peu partout.

Comme le look «raton laveur» n’était pas celui que je recherchais, j’ai tout nettoyé et recommencé.  La deuxième fois, j’ai appliqué une base pour paupières et après avoir appliqué les couleurs, j’ai passé un peu de poudre libre pour fixer le fard.  Mais rien n’y fit.  Le fard s’est répandu et après 30 minutes s’était encore un désastre.  La couleur foncée s’est accumulée dans le plis des paupières.  De plus, mes paupières étaient lourdes et collantes.

Mon verdict : ça ne passe pas le test.  Un gros zéro. 

Dommage car l’idée était bonne…